L’apport de la psychologie en éducation : 20 principes inspirants

Post dans

Source : RIRE

Les enseignants et le personnel de soutien gravitant autour des élèves pourront s’inspirer des 20 principes présentés dans ce document. Répartis en 5 rubriques, ces principes relevant de la psychologie et du développement répondent à des questionnements fréquents des enseignants. Dans le rapport, chacun des principes est décrit et sa pertinence en salle de classe est discutée. Les données scientifiques desquelles ils s’inspirent sont également fournies. En voici la liste :

Comment les élèves pensent-ils et apprennent-ils ?

  • Les croyances et perceptions des élèves en ce qui a trait à l’intelligence et aux habiletés affectent leur fonctionnement cognitif et leur apprentissage.
  • Ce que les élèves connaissent déjà influence leur apprentissage.
  • Le développement cognitif et l’apprentissage des élèves ne se limitent pas aux stades généraux du développement.
  • L’apprentissage est spécifique au contexte; la généralisation des apprentissages aux nouveaux contextes n’est donc pas automatique et doit être facilitée.
  • L’acquisition de savoirs et de savoir-faire au long terme dépend largement de l’entraînement.
  • La rétroaction claire, explicite et contingente est importante pour l’apprentissage.
  • L’auto-régulation des élèves appuie l’apprentissage; les stratégies d’auto-régulation s’apprennent.
  • La créativité des élèves peut être favorisée.

Qu’est-ce qui motive les élèves?

  • Les élèves apprécient plus l’apprentissage et performent mieux lorsque leur motivation est davantage intrinsèque qu’extrinsèque.
  • Les élèves persévèrent face aux défis et traitent l’information plus en profondeur lorsqu’ils se fixent des objectifs de compréhension plutôt que de performance.
  • Les attentes des enseignants envers leurs apprenants influent sur leurs occasions d’apprendre, leur motivation et leurs résultats.
  • Établir des objectifs au court terme qui sont précis et qui représentent un défi modéré augmente davantage la motivation que l’établissement de buts au long terme plus généraux et trop défiants.

Quels sont les contextes qui favorisent l’apprentissage ?

  • L’apprentissage se fait au sein de multiples contextes sociaux.
  • Les relations interpersonnelles et la communication sont critiques à la fois au processus enseignement-apprentissage et au développement socio-émotionnel des élèves.
  • Le bien-être émotionnel influence la performance scolaire, l’apprentissage et le développement.

Quel aménagement de classe est le plus propice ?

  • Les interactions sociales et les conduites attendues en classe peuvent être enseignées à l’aide de principes comportementaux reconnus et d’instruction efficace en classe.
  • Une gestion de classe efficace est basée sur l’établissement d’attentes élevées, le soucis constant d’entretenir un climat de classe positif, le haut niveau de support offert aux élèves.

Comment documenter les progrès des élèves ?

  • Les évaluations formatives et sommatives sont toutes deux importantes et requièrent chacune des approches et interprétations différentes.
  • Les connaissances et les habiletés des apprenants sont mieux mesurées à l’aide de procédures d’évaluation ancrées dans la psychologie sociale aux standards de qualité et d’équité bien définis.

L’analyse adéquate des données d’évaluation repose sur une interprétation claire, appropriée et juste

rire.ctreq.qc.ca Brigitte Levesque 25 mai 2015

Synthèse d’un rapport de l’American Psychological Association for Psychology in Schools and Education s’intitulant Top 20 Principles from Psychologie for PreK-13 Teaching and Learning