Article sur Ouest France

Post dans

Jouer pendant les heures de travail, est-ce vraiment bien sérieux ? Et pourtant, ce sont les directions de grandes sociétés elles-mêmes qui en redemandent ! Le Sarthois Patrick Cottais, 48 ans, a choisi d’exercer son métier de formateur avec des jeux. « Dans une formation, l’assistance ne retient que 10 % de ce qui est dit, alors je me suis demandé comment intéresser. Je me suis vite rendu compte qu’avec un jeu, on retient 80 % des informations. »

Patrick Cottais a lancé sa société Mygamexpert, métamorphosé en inventeur. « Dans le jeu, les personnes sont dans un autre univers. Il y a des accessoires, jetons, cartes. Les plus vieux communiquent avec les plus jeunes, c’est la meilleure façon d’échanger les expériences. » Et parfois même, il faut arbitrer : les joueurs sont tellement pris dans la partie qu’ils en viendraient aux mains !

Lire la suite de l’article